Pour ceux qui attendent nos premières nouvelles du Domaine de la Luolle, les voici, pour les autres n’hésitez pas à découvrir et partager !

Cerise sur le bouchon : la photo du jour de notre installation entre autres …

Le plus beau risque que nous prenons désormais est de faire du bon vin au Domaine de la Luolle. Nous avons emménagé dans un cadre assez magique de la Côte Chalonnaise.  Déjà La vue est « enivrante », nous avons remplacé les vagues de bleu par les collines de vert et chaque jour un lever de soleil éclatant nous stimule. Nous faisons de notre lieu, notre milieu … Nous espérons votre passage en Bourgogne du Sud pour venir vous ressourcer aussi.

Pour le moment nous avons déjà les vignes, belle promesse ! En ce début de printemps radieux, nous mettons donc en œuvre des envies, des travaux, des idées et beaucoup d’énergie positive (comme tout un chacun le plus possible en fait) sur nos différentes prérogatives :

D’abord le soin des vignes. Notre ANNEE d’immersion Bourguignonne a consisté en un joli équilibre entre « lâcher prise » et «  ne lâche rien », si bien que nous sommes parvenus entre ténacité et ouverture  à concevoir une exploitation d’environ 8 hectares en bio ou conversion bio … Sois et BOIS  le changement que tu veux pour le monde ! Nous proposerons du Bourgogne Côte Chalonnaise, des villages en Givry et Mercurey et une gamme de bulles … dans toutes les couleurs (du vin en fait). Instant émotion : alors que je vous écris, après la taille, nos vignes commencent à pleurer. Elles vibrent avec nous ! Pour tout dire, ces pleurs-là sont le premier signe visible indiquant le passage d’une vie passive à une vie active : des gouttes de sève remontent dans les baguettes des pieds de vigne. Le cycle de la plante et de la vie du raisin est en marche.  Nous aurons donc nos premières cuvées dès 2018.

Ensuite l’aménagement du domaine pour y mener les toutes 1° vendanges … enfin presque :  La Luolle est en renaissance , elle a un passé viticole jusque dans les années 70 … Celles de notre enfance donc et à nous de le faire revivre : tout est là … à aménager , à penser en terme d’organisation, de circulation, de pressoir, de jus, de cave à Blancs, à Rouges, de lieu de conception du crémant … Un vrai jeu de Légo. Vous imaginez aussi notre quête espiègle : trouver les bons artisans et être maître d’œuvre du chantier. Olivier troque alors sa vie d’étudiant à la viti de Beaune pour tout coordonner. Entre temps, il achète aussi le matériel nécessaire à nos 3 métiers : la vigne, la vinification et la commercialisation. Ce dernier point est le plus léger en investissement mais non des moindres, nous songeons à nos étiquettes, pas facile de nous en coller une, mais nos dessins rejoindront bientôt nos desseins ! A suivre, évidemment. Prolongement oblige Le facebook des Vents d’anges est devenu celui du Domaine de la Luolle, avant d’ouvrir notre site. L’aventure sensorielle continue !  Nous sommes vignerons de la première génération au Domaine de la Luolle : celle de la passion et de l’engagement.

Je finis sur une ritournelle vire langue … « Buvons un coup ma serpette est perdue, mais le manche est revenu ». Pour conclure sur notre nouvel art de vivre, je vous confie qu’Olivier s’est offert sa première serpette pour le futur ébourgeonnage … On peut entonner quelques chansons à boire !

En attendant vos retours, envies, idées et … bien sur bonnes nouvelles.