Olivier

Survolez pour découvrir son portrait Vents d’Anges écrit par Etienne & Christine
Si Olivier était
- un vent : Le vent souffle ce 1er août 2014 en Méditerranée. Mistral, Sirocco ? Peu
importe, le Pacha est prêt.
- Un sens : Il a mis en oeuvre toute son intuition et son bon sens au profit de ses rêves et de ses papilles. Son projet, il l’a mûri en famille …
- Une herbe : La menthe est prête, il ne manque plus que le rhum et le sucre de canne
- Un plat : Les espadons n’ont qu’à bien se tenir, le lait de Coco et le citron vert
ont rejoint le vin dans les cales …Les homards tout frais sortis du casier par le mousse Henri viendront garnir le
barbecue de W-alter devant les plages Fidjiennes …Car lui aussi est prêt, ce fameux W-alter … Qu’il a rêvé et imaginé avec
sa Woman’ actrice Captain’ … De sacrés ingrédients dans ce projet de tour du monde en famille, cette Captain et son marin …
Faut dire qu’il est fidèle à sa devise, le pacha : « qui veut naviguer loin ménage son équipage » …
Une famille, un bateau, un bon vin, que demander de plus, pense le pacha en regardant sa moussaillone Ines en pleine action en cuisine ? Bien sûr qu’il va l’aider dans sa cuisine sur l’eau …
- Un verbe d’action en cuisine : Il goûte et il choisit le vin !
- Une musique : Et quand tout est prêt, il n’oublie jamais, pour agrémenter le tout de diffuser « les élucubrations d’Antoine » !!!

Sandrine

Survolez pour découvrir son portrait Vents d’Anges écrit par Agnes

Si Sandrine était :
- Un vent : le zéphyr, un vent fort et chaud
- Un sens : ultra sensitive ! A n’en garder qu’un, ce serait le toucher – épices et herbes : celle qui te va bien, la coriandre, très relevée, originale, un peu genre acidulée, mais qui devient douce quand on la cuit .Cela donne une saveur douce et relevée à la fois.
- Un plat. Celui que vous allez trouver au cours du voyage , une surprise ! Pour toi, allez, un bon ragout de mygale et sauterelle géantes aux racines de bambou avec un bon vieux liquoreux. Pas traditionnelle française même si tu en fais bien la cuisine ! T’es ouverte sur les techniques bizarres …
- L’ingrédient dans le projet Vents d’Anges : l’imagination et la tempérance – Une musique d’ambiance : la bof d’Arizona Dream joyeux, un peu originale mais avec un fond de mélancolie et d’empathie, une jolie voix de femme presque a capela, des airs comme des bulles ;
- un verbe d’action en cuisine…. Un truc énergique : Touiller, ça touille ma poule ! Je pense qu’on ne le rencontre pas trop dans les livres de recettes…

Inès

Survolez pour découvrir son portrait Vents d’Anges écrit par Annick
Si Ines était : – Un vent : le suroit vent du sud-ouest qui apporte chaleur et beau temps. – Un sens : l’ouïe, elle a une faculté d’écoute, tous les sujets l’intéressent, elle s’adapte « à l’autre », si c’est un enfant, elle lui parle dans son langage et joue à sa façon. Si un adulte lui parle de choses sérieuses et profondes, elle écoute, réfléchit, et répond au plus juste du sujet. – Une épice : tous les poivres, riches des grains, elle est riche de nombreux dons et elle dégage beaucoup de « présence ». – Un plat : Un plat d’asperges car c’est si léger et fin. Pourtant on s’étonne, ce qu’elle mange avec grand plaisir ce sont les incontournables pâtes ! En grattant un peu, on pourrait dire que les pâtes nourrissent en profondeur avec leur consistance rassasiante, son corps avait besoin de stabilité afin de vaquer à ses loisirs nombreux, le piano, la danse etc….. – Un ingrédient dans le projet Vents d’Anges : la ténacité, la volonté de réussir – Un verbe d’action en cuisine : Travailler plusieurs ingrédients afin de les transformer, leur donner une autre forme et peu à peu se sentir maître de la situation – Une musique d’ambiance : le son d’une flûte, qui représente la légèreté et la vibration.

Henri

Survolez pour découvrir son portrait Vents d’Anges écrit par Sandrine
Si Henri était : – Un vent : le Libeccio, un vent qui souffle en Italie et en Corse, là où commence le voyage et qui peut devenir très fort ! – Un sens : Le goût car tous les souvenirs d’Henri sont marqués par une découverte culinaire, il est entre gourmet et gourmand. – épices et herbes : Le Tabasco, c’est en soi une histoire de piment et de voyage : Henri aime relever ses plats avec parcimonie ou démesure, ça dépend, comme un ado ! – Un plat : C’est toujours celui d’après qui compte : typique, exotique, de sa mamie, de sa sœur, il aime les découvrir tous. – L’ingrédient dans le projet Vents d’Anges : le détachement et l’humour  - un verbe d’action en cuisine Incorporer car il s’agit d’ajouter délicatement une préparation légère à quelque chose de plus épais, c’est l’intégration progressive d’Henri dans le projet.