UNE RENCONTRE DYNAMIQUE

 

Quel vin ?

Domaine la Rouillère, cuvée prestige

Vin rosé, AOC Côtes de Provence

Millésime 2013

Cépage : Grenache, Cinsault, Syrah, Mourvèdre

 

Œil pâle, belle tension vineuse, arômes de fruits à noyaux

 

Où ? Qui ?

Sur W-ALTER

Repas préparé par un équipage masculin (4) embarqué sur un projet de TDM écoresponsable

http://www.ventsdanges.org/amasia-crew/

 

 

Comment ?

Plat de circonstance, entrée de thon cru, cuit mariné à l’orange et agrémenté de cive

 

Pourquoi ce vin ? (a priori)

Ce vin doit amener fraîcheur, tout en ayant assez de structure et de parfums pour étayer les saveurs de cette entrée. S’associer au poisson cru, avec sa méthode de « cuisson » originale

 

Quel accord ?

C’est une association bien équilibrée, résultant du mariage des saveurs.

Le thon cru, cuit légèrement à l’orange (beaucoup moins acide qu’au citron) et relevé quelque peu à la cive demandait un peu de structure (qu’à apporter le côté vineux de ce rosé) et des arômes fins et non trop marqués (qu’on retrouve en nez et bouche de ce vin, légèrement fruité et suave)

L’ensemble a su garder et partager une fraîcheur bien nécessaire dans ces contrées, même le soir

 

Les plus/ les moins

+ Un bel accord en équilibre des saveurs

+ Un mariage de fraîcheurs, tout en conservant la tension nécessaire

- Il faut dépasser la vision des rosés trop simplistes ou trop agressifs

 

Une Image

Une partie de pêche dans une fraîche cascade sur une île à végétation luxuriante